DSCN0746.JPGDSCN0749.JPG

PHOTO-A-VENIR-1684.JPGPHOTO-A-VENIR-1538.JPG

Partis le 14 pour une acclimation en direction du pic Ganalo (6608m) : l'objectif étant une nuit à 5000 m puis monter le plus haut possible en direction du sommet. Les températures sont plus froides depuis quelques jours et le vent s'est renforcé en altitude. Le Nanga Parbat est souvent dans les nuages balayé par des vents tempétueux. Les couleurs et contrastes sont fantastiques, orientés vers le bleu, blanc ou gris. Le soleil joue constament avec les nuages... une belles façon d'épanouir nos mirettes!

Revenons à notre accli : une première journée à remonter les vernes puis le glacier jusqu'à 5000 m d'altitude. Les sacs lourds, chargeaient de la tente, pelle, gaz, duvet, combi d'altitude, nourriture, corde, broches, ... Une première nuit pour tester nos équipements, mais aussi notre corps. Le résultat est très encourageant : hormis l'humidité et le gel dans la tente, nous avons passé une très bonne nuit. Le moins drole sortir de notre cocon chaud au matin et tout plier. La deuxième journée toujours en remontant le glacier en direction du pic Ganalo, à travers un embriquement de glace de toute beauté, puis l'accès à l'arete sommitale par un couloir en oblique droite. Des vents tempetueux "par rafale" au col (stop environ à 6000 m d'altitude). Des températures largement négatives: - 39 ° annonçait sans vent ! Je vous laisse imaginer l'effet ressentit !

Bref nous nous sommes posé quelques instants au col pour admirer la vue sur la face ouest du Nanga Parbat : beaucoup de glace vive dans les divers itinéraires, quelques accumulations par endroit, une face immense, démesurée et excessivement belle !

De là nous sommes redescendu par le meme itinéraire jusqu'au camp de base : notre petit nid douillé parfait pour recharger nos batteries !

La météo des prochains jours n'est pas trés bonne : un peu de neige, du vent, du froid. Donc un peu d'attente au CB en prévision. Ici la vie n'est pas facile à organiser car tout est gelé. Les conditions sont totalement différentes de ce que  je connais sur les 8000 en été : toute la nourriture est congelée (mon comté s'est transformé en un bloc de béton à l'intérieur d'un duvet pourtant), impossible de se laver (les lingettes sont gelées...). Mais c'est une découverte et une expérience vraiment enrichissante !

Aujourd'hui il neige (3 prochains jours de mauvais). On repart après cette épisode pour finir notre accli. 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :