A mon retour la capitale grouille de vie dans tous les recoins, y compris dans les quartiers moins touristiques que deux jours supplémentaires me permettront de cotoyer simplement, d'apprécier totalement.
Des rencontres humaines avec des gens souriants, avenants, curieux de tout, gourmands d'échanges humains, rieurs et joueurs. Voilà les ingrédients qui m'ont enrichi humainement... plus qu'un simple voyage, une quête inconsciente de soi et des autres.
La sérénité et la contemplation sont de rigueur. Il suffit d'être naturellement calme, de profiter de chaque instant avec délice en ouvrant grand les yeux sur ces montagnes sans pareil, le tout avec un sourire inaltérable et les barrières des castes, le choc des cultures et des niveaux de vie s'effacent.
Ce peuple est humble au sens de la déférence et de la modestie. Il est digne. Le respect semble être la pièce maîtresse de ces communautés, respect de l'autre, des animaux, des plantes de toute la nature qui permet la vie. A la campagne, les enfants profitent de l'âge de l'insouciance sous l'oeil protecteur des adultes, parents ou grand-parents. Les femmes apportent la gaieté dans les villes et villages par les assemblages de couleurs de leurs vêtements ou les guirlandes de fleurs qui serviront d'offrande.
On ne revient pas de ce pays intact si l'on s'arrête à ces sentiments profondément humains. Les photos fixent les souvenirs. Les rencontres changent la perception de notre vie et réajuste notre relation aux autres. Est-ce là une philosophie, un enseignement ? Un voyage qui fait grandir, ou plutôt s'élever sur le chemin de la sagesse... 

ktm 0968ktm 0963ktm 0961ktm 0959ktm 0956ktm 0970ktm 0973ktm 0978ktm 0985ktm 0986ktm 0997ktm 1006ktm 1014ktm 1016ktm 1030ktm 1076

Partager cet article