En route pour l'Annapurna,

mais avant tout, un peu de toponymie, pour comprendre ce que veut dire Annapurna : de "anna" ( nourriture ou moisson) et "purna" (quantité, abondance).

L'annapurna est la montagne ou réside Parvati, épouse du dieu Shiva. Elle est la déesse de l'abondance car elle donne de bonnes récoltes de riz dans la vallée.

Petit paradoxe : en ce moment les champs sont jaunes et secs !

Bref, nous voilà donc partis (Dodo, Martin et moi) pour Pokara (environ à 200 km à l'ouest de Kathmandu).

Nous avons pris l'avion, soit 40 minutes de vol, par contre nos bagages sont passés par la route, soit plus de 10 heures de trajets.

Cette ville est bordée par un lac (Pas marron ou vert celui là!) : le lac Phewa. Des géo hydrauliciens disent que ce lac aura disparu dans 100 ans, comblé par les alluvions...

Il vous reste donc un siècle pour venir l'admirer! Bon, je peux aussi vous ramener des photos pour ceux qui ne souhaitent pas se déplacer...

La vue sur les massifs des Annapurna du Lamjung et du Manaslu est exceptionnellement belle!

Valéry Babanov et Victor Afanasief (mes deux compères russes du Pakistan en 2008) arrivent sur Kathmandu le 18 mars. Un groupe de Tchèques arrivent quand à eux le 24 mars.

C'est une chance pour nous, car nous allons pouvoir nous regrouper avec ces sept autres personnes : les 8000 du Tibet sont en effet interdits cette année, par décret des chinois.

Le Dalaï Lama et les Tibétains "fêtent" en ce moment (le 10 mars exactement), le cinquantième anniversaire du soulèvement de Lhassa et de la répression chinoise au Tibet.

Hors les Russes et les Tchèques projetaient de gravir respectivement le Cho oyu et l'Everest versant tibétain. Pour le moment l'interdit est maintenu jusqu'au premier avril, mais il est fort probable que l'interdit soit prolongé jusqu'a fin juin.

Dans ce cas, j'aurais peut être plus de chance de trouver une expédition abordable pour le Makalu (projet initial) car les expés engagées versant Tibétain se rabattraient côté népalais.

Donc rien n'est fixe pour le moment, et tout va se jouer fin mars.
Place au trek demain...


Partager cet article