Il "s'agit incontestablement d'un des plus grands, sinon du plus grand rendez-vous de VTT au monde" écrivait France 3 dans son édition du 12 octobre 2008.


Nous avons tenté le coup avec ma célèbre copine "Didite" (prête à relever tous les défis...) y compris celui de ne plus pouvoir s'assoir pendant 2 jours....Donc nous avons choisi de participer à 2 courses : le roc d'Azur Dames le samedi (42 km et 980 m de déniv), et le roc d'Azur le dimanche (57 km et 1700 de déniv). Ces circuits empruntent le massif des Maures que je ne connaissais pas jusqu'à présent.
Cette édition, la 25e depuis la création de l’épreuve en 1984, a été marqué par un record d’affluence, puisque 15 800 personnes ont pris les départs. De nombreux médaillés olympiques (Julien Absalon, Anne-Caroline Chausson, Jean-Christophe Péraud et Laetitia Le Corguillé) ont fait souffler un air d’olympisme sur le Var, deux mois après la cérémonie de clôture des JO de Pékin.
Revenons aux courses. Vous aurez compris que le déniv est un domaine qui me correspond mieux, donc le samedi c'est à pleine dent que je savoure ma 25 ème place après une course de 2 heures 20 tête dans le guidon pour un sprint infernal. Là je suis d'accord avec moi même, les courses rapide et roulante, c'est pas mon truc. Bref au final c'est l’Autrichienne Elisabeth Osl (Team Ghost International) qui s’est imposée en tête du Roc Dames avec une moyenne de 21 km/h. Pour ma part ma moyenne sera de 17,5 km/h, ce qui n'est pas si mal que ça, puisque je reste devant certaines belles pointures du VTT.
Le dimanche je m'élance sans réelle conviction pour l'étape du Roc d'Azur (3500 participants). Nous partons par vague de 500 coureurs, ce qui n'est pas sans causer certains bouchons assez spectaculaires... qui me ferons bien perdre une dizaine voir une quinzaine de minutes. C'est un circuit qui me convient mieux car plus dans le dénivelé. Bref, au final je me classe 4 ème féminine à 6 secondes de la 3ème et à 5 minutes de la première. Ca fait râler quand on sait qu'on a perdu du temps à attendre dans les bouchons...

Quelques photos de l'Agence Blanco Negro...




Partager cet article